Bon, le récit de la journée :
Ce matin en appareillant aux Saintes j'ai repéré une belle tortue. On est partis dans un bon vent d'Est avec des rafales à 30 noeuds. Ca a bien marché jusqu'au moment où on était sous le vent de Basse-Terre. Là, le vent s'est calmé, et passait parfois d'Est en Ouest et inversement. A quelques milles de Deshaies, le vent a bien forci dans le Nord-Est. On a enregistré une pointe du bateau à 9.8 noeuds (il me semble). On a fini au moteur.

Nous avons couvert 35 milles dans la matinée, correct. La bascule du four a lâché pendant la navigation, on l'a réparée à l'arrivée, puis on est allés se baigner autour du bateau. Pas des masses de poissons, quelques belles étoiles de mer. Jacques est allé en cueillir une au fond, à environ 7-8 mètres. Ensuite ti-punch pour ne pas faillir à la coutume (la vache, j'en suis à un ou deux ti-punchs par jour !), puis déjeuner. Salade de légumes/harengs/pâtes/betterave/oeufs et sieste.

En fin d'après-midi, comme d'habitude, on va faire un tour en ville. Rien de bien exceptionnel, un village classique des Antilles françaises. Le port est neuf, les pontons sont nickel, ça sent la subvention. Quelques mecs pêchent sur la jetée. On va faire quelqeus courses au 8 à Huit, eau, fruits, viande, et on retourne à bord. Il fait déjà nuit.

Voilà, ce soir je vais essayer de dormir dans le cockpit. Il y a beaucoup plus de vent qu'hier mais ça devrait aller. Je trouve qu'il fait beaucoup plus frais qu'en Martinique. L'eau aussi est plus fraîche. Il m'arrive d'avoir la chair de poule alors qu'il fait plus de 26°C.

Tiens, cet après-midi je me suis laissé traîner derrière le bateau. Ca rafraîchit pas mal et à 5 noeuds ce n'est pas crevant. Un truc à refaire quand ça ne souffle pas trop.