Aujourd'hui, grand beau temps, je me suis baigné. Jacques s'inquiète, il tire un peu la gueule quand je vais à l'eau, mais merde, il n'y a vraiment aucun risque, et ça fait vraiment du bien ; ça rafraîchit, ça lave un peu (bin oui, faute de grives...), et ça me fait faire un peu d'exercice. J'accroche une aussière sur l'anneau arrière et je me laisse traîner.

On a vu des dauphins tursiops à plusieurs reprises, ils viennent jouer à l'étrave. Quelques cargos sont passés. On déjeune et on dîne dehors, le bateau est quasiment à plat, c'est plutôt peinard et ça change. Demain, il devrait y avoir un peu plus de vent. Ca commence déjà à se lever, il y a une bonne douzaine de noeuds.

Ce soir, on a mangé du poulet basquaise. Yves s'est bien fait avoir en achetant les morceaux. Ils avaient l'air OK dans l'emballage, mais une fois sortis, on s'est rendu compte qu'il n'y avait rien à manger dessus. C'est du dos de poulet. Heureusement qu'il y avait le riz...

Je vais me coucher avant mon quart de nuit.