Il y avait pas mal d'attente pour le resto, on est donc passés au Café Sport chez Peter, le bar des atlanticos de passage. C'est plein de pavillons au plafond et sur les murs, des messages laissés à l'attention des voiliers qui passeront plus tard dans la saison. L'ambiance est sympa, cosmopolite et bon enfant.

Il faudra que j'achète un ou deux tee-shirts souvenir, il y a une boutique collée au café. Ils ne perdent pas le Nord les locaux.

Il a plus toute la soirée. Une petite bruine, et une grosse dépression est prévue pour dimanche. Ca va nous faire partir assez tard et ça m'embête pas mal. On partira probablement dans une semaine. Un autre truc qui m'embête, c'est qu'avec la dépression vient la pluie. On va avoir un temps pourri et ça va se dégager à notre départ. Je l'ai connu plus vaillant l'anticyclone des Açores !

Cela mis à part, Horta a l'air d'une bourgade sympa, assez calme. C'est plein de marins, c'est la saison.

Au resto, des connards d'Anglais nous ont taxé notre place avant qu'on ait le temps de dire ouf. Ils avaient bien vu qu'on attendait depuis un moment mais ça ne les a pas gênés. Le garçon de table n'a rien osé dire, mais il a attendu qu'on soit assis et servis avant de leur proposer la carte. Je ne comprends pas qu'on puisse se comporter comme ça...

Tiens, il y a quelques fautes d'orthographe sur la version française du dépliant du port ; "bienvenu", "bonséjour", etc.