On a quitté Deep Bay sous la pluie, Jacques et moi étions de quart. On a finalement appareillé vers 5h20. De la flotte et du grand largue pendant toute la traversée entre Antigua et St Barth ou presque. On a pu tester nos vestes de quart (enfin moi, Yves et Yannick ont échappé aux conditions pourries).



La ligne de traîne a soit accroché un filet soit un gros poisson parce que quand je l'ai remontée deux des trois hameçons triples étaient arrachés. Le vent d'Est s'est un peu renforcé au bout de quatre heures, on faisait du 6-7 noeuds dans du 15-17 noeuds de vent.

On est arrivés vers 17h à St Barth, et là on n'a pas manqué notre entrée : au mouillage, il faut attrapper des bouées à l'avant et à l'arrière du bateau ; on s'est complètement loupés, on s'est retrouvés à moitié à couple d'un autre voilier au milieu de la rade à se lancer des bouts et des pare-battages d'un bout à l'autre du bateau.


On a fini par régler tout ça et on est allés retrouver un ami de Jacques à terre. Il va nous faire faire le tour aujourd'hui. Ca a l'air d'une petite île sympa, le nom de certaines rues est en suédois (le nom de la capitale Gustavia aussi d'ailleurs) et c'est plein d'américains.