On est ensuite passés devant la piste de l'aéroport. Il y a pas mal de trafic, on a vu un gros Boeing de American Airlines se poser à l'aéroport de Juliana. Ils passent juste au-dessus d'une plage à l'atterrisage (Maho Bay), impressionnant. Moins chaud qu'à St Barth où seuls les petits coucous peuvent se poser ; ils doivent passer juste au-dessus du col de la Tourmente avant de plonger sur la piste. Comme d'habitude, j'ai dégainé mon appareil trop tard, vous ne verrez pas l'atterrissage du Boeing.

Je me suis baigné à l'arrière du bateau. Yves a eu la bonne idée d'installer un bout, c'st plus sympa qu'au bout de l'échelle. Tout le monde s'est mis à l'eau à tour de rôle. Yves prépare le déjeuner, lentilles et oeufs durs. Hier nous n'avons pas dîné. Trop de rhum.

On arrive au bout de la pointe du canonnier, à l'extrémité Ouest de l'île. On voit la langue de terre d'Anguilla au Nord... Ah tiens ! J'ai vu un espèce de poulpe rose fluo faire un bond d'au moins deux mètres de haut hors de l'eau, très curieux.